Sécuriser et adapter son logement

Mis à jour : avr. 30

FACILITER L'AUTONOMIE DU.DE LA JEUNE ENFANT




Quand je me suis lancée dans les démarches de demande d’agréments en 2017, j’ai commencé l’aménagement de notre appartement en même temps que nous triions nos affaires : notre chambre est devenue celle des enfants, et notre bureau-dressing-débarras est devenu notre chambre à nous. Une pièce en moins pour stocker notre bazar !

Formée à la pédagogie Montessori 0-3 ans, donc aussi à l’approche piklérienne, il me semblait essentiel que chaque espace ait sa fonction propre, que l’environnement soit sécurisé et adapté aux enfants afin qu'iels puissent apprendre à faire seulEs.

Voici donc l’aménagement de notre appartement pour accueillir des enfants et recevoir mes agréments !



• L ‘ E N T R É E



Le lieu de transition de l’appartement : matin et soir les enfants se séparent et retrouvent leurs parents dans cet espace.

Un banc pour se dé/rechausser, un porte-manteaux pour accrocher ses affaires et un miroir pour se regarder sont disposés à leur hauteur. La banquette permet un minimum de confort pour les tétés de retrouvailles.

Comme l’appartement est entièrement pieds-nus, les enfants savent que les parents ne dépassent pas la limite de l’entrée, ce qui facilite les périodes de transitions : quand le moment des retrouvailles arrive, on se dirige vers l’entrée, les enfants remettent leurs chaussures et nous lisons un livre ou deux sur la banquette en attendant que la sonnette de la joie retentisse ! Retrouver leur figure d’attachement n’est parfois pas évident pour elleux car leurs émotions


arrivent toutes en même temps, débordent et c’est la pagaille : plus ce temps est court, mieux les enfants le vivent ! Alors je prends le temps d’envoyer un sms aux parents pendant la sieste, pour raconter rapidement la matinée, le repas et l’endormissement.



• L E  S A L O N



Notre pièce de vie, épurée et lumineuse ♡ Peu de matériel, beaucoup de rotation et quelques doubles emplois ! Sur le banc, les plateaux présentés précédemment, la caisse de livres et nous en empruntons régulièrement à la médiathèque, dans la malle les Duplos d’enfance de ma compagne, l’étagère des jouets avec l’étage du haut pour les manipulations à table (pâte à modeler, peinture, feutres, gommettes …) et objets que j’ai plaisir à leur faire découvrir : ici le moulin à café.


Les chaises hautes sont évolutives et leur permettent d’y monter et d’en descendre en autonomie. Le banc de l’entrée sert dans le salon quand ellils ont envie de s’installer à la table basse.



• L A  C H A M B R E




Après de longues réflexions, j’ai opté pour des lits à barreaux (obligatoires pour l’agrément) évolutifs : matelas haut, matelas bas & lit ouvert. Grâce à ça, iels vont s’allonger seulEs en cas de fatigue, se lèvent seulEs quand leur sieste est terminée. Quand iels ont encore besoin de dormir en se réveillant, iels pleurent ou m’appellent pour que je vienne les accompagner à retrouver le sommeil. Je crois vraiment que cette liberté leur permet d’accueillir sereinement leur besoin de repos : « bouuuh je suis KO moi Ma’ion, je veux descendre de ma chaise haute et aller au lit maintenant ». Et non, pas de chute : le sofa c’est pour moi ! Il me permet d’être bien installée pendant leur endormissement !

Un pot est à leur disposition dans la chambre, bien utile pour les pipis impromptus au réveil de la sieste, il y en a un second dans la salle de bain, et aussi un réducteur dans les toilettes.


La table à langer me pose encore question car elle est plus pour moi que pour elleux : le change au sol peut leur permettre de s’installer sur le matelas à langer en autonomie, et permettrait aussi d’avoir une chambre plus épurée encore. Cependant elle m’est utile à moi pour stocker des affaires, et le change à ma hauteur est bien confortable pour mon dos, ce qui me permet de bien prendre le temps d’informer l’enfant de chacun de mes gestes : « J’enlève ton pantalon, j’ouvre ton body, tu m’aides à ouvrir ta couche ?, je mets ta couche sur le côté, je lave ta vulve/ton pénis et tes testicules, tes fesses, tu m’aides en levant tes fesses pour mettre la couche sèche ? scratch scratch et ton pantalon, une jambe puis l’autre, tu te mets debout ?, je te prends dans mes bras et te pose au sol.  »



En fait, l’idéal pour répondre à tous mes critères est la table de change Pikler qui est pensée pour que les enfants y grimpent seulEs et est sécurisée pour qu'iels puissent se tenir debout :















• C U I S I N E  &  S A L L E  D E  B A I N



Pas d’aménagement particulier dans la cuisine et la salle de bain, si ce n’est le rangement dans les placards et les produits en hauteur. Dans la cuisine un placard pour elleux contenant du matériel incassable avec lequel iels peuvent jouer. Quand iels veulent aider à cuisiner, on prend le marche pied.

Dans la salle de bain, le mini lavabo d’apprentissage (Verbaudet) à accrocher sur le rebord de la baignoire leur permet de se laver les mains et les dents à leur hauteur et en autonomie.


Si notre cuisine était plus grande je proposerais un espace de cuisine à leur hauteur en m’inspirerant de celle que @marineactivity a faite pour ses enfants :



Et vous, comment avez-vous aménagé votre logement pour l’arrivée de vos enfants ou de celleux des autres ?

JE VOUS OFFRE UN OUTIL D'ANCRAGE

J'adore les pratiques d'ancrage !

La visualisation de mantras en est une, alors je vous propose de recevoir gratuitement

le PDF de mes 10 jolies cartes d'affirmations positives autour du

FÉMININ SACRÉ

En recevant ce cadeau, vous serez aussi inscrit.e à ma newsletter saisonnière,

dans laquelle vous recevrez un rituel pour chaque équinoxe et solstice,

le détails des événements à venir et les actualités Sous la Lune.

 


 

© 2019 Sous la Lune. Tous droits réservés.

 

Marion Calmel • Sous la Lune

Bénéficiaire d'un CAPE jusqu'au 02.01.2021 au sein de la Couveuse Altitude

Parc technologique Delta Sud - Hôtel d'entreprise

266 rue Louis Pasteur 09340 Verniolle

N° SIRET : 424 845 949 00072